Vous êtes ici

Pia Rondé & Fabien Saleil Topophilie des cendres

Le Palais de Tokyo est heureux d’inviter le duo d’artistes Pia Rondé & Fabien Saleil pour une exposition inédite, présentée dans une ancienne chapelle du douzième siècle.

Inspirée par la figure d’Empédocle disparu au bord de l’Etna, l’exposition « Topophilie des cendres » met en scène différentes formes du feu, évoquant tant la purification que l’anéantissement ou les instincts de vie et de mort tels qu’évoqués par Gaston Bachelard dans sa Psychanalyse du feu. Pia Rondé & Fabien Saleil
continuent à cette occasion leur travail d’extension du domaine photographique, au croisement de techniques telles que dessin, gravure, sculpture et installation.

Leur projet à la Chapelle de la Madeleine, à aborder tant physiquement que mentalement, se traverse tel l’environnement intuitif d’une narration à venir. La spatialisation et la fragmentation des images – forêts calcinées, lave en fusion ou paysages minéraux – donne naissance à un « paysage hurlant » selon les mots des artistes. Travail à la chambre noire, verre soufflé à la main ou dessin au plomb se combinent, mêlant brûlure des images et incandescence de la matière.

L’apparition – et la disparition – des images est au coeur du processus de création de Pia Rondé & Fabien Saleil. Leur travail s’appuie sur l’observation de la nature, sa confrontation aux occupations humaines culturelles, voir cultuelles. Les artistes opèrent des extractions symboliques du vivant, des moulages du réel, afin de les associer à une rigueur constructive et mathématique.

Cela caractérise non seulement leurs assemblages photographiques, mais aussi leurs dessins ou installations, là où le minéral, le végétal et l’animal coexistent au sein d’un paysage où les découpes géométriques et architecturales sont chargées d’une puissance organique.

Curatrice : Daria de Beauvais

Exposition Hors les murs

Du 2/07/2018 au 26/08/2018

Chapelle de la Madeleine
19, rue de la Madeleine - 13200 Arles

Il vous reste 91 jour(s) pour découvrir l'exposition

« Nous commençons toujours par le dessin ou la photographie, notre objectif est de mettre l’image en valeur. […] Nous créons un paysage mental et cherchons à le mettre dans l’espace. » Pia Rondé & Fabien Saleil

Pia Rondé & Fabien Saleil

Les oeuvres de Pia Rondé & Fabien Saleil prennent vie suivant un enchainement de créations successives qui dérivent les unes des autres, par l’articulation renouvelée entre plusieurs médiums et supports. Partant d’un rituel de fabrication en chambre noire, leurs recherches tendent vers une spatialisation des images – dessinées ou photographiées – en exploitant leur plasticité. Leurs installations sont à aborder à la fois physiquement et mentalement, elles se traversent tels des récits où se rencontrent les notions de mémoire, de sacrifice ou de magie.

Pia Rondé est née en 1986 à Grasse, Fabien Saleil est né en 1983 à Ségur, ils vivent et travaillent à Noisyle- Sec. Parmi leurs expositions personnelles récentes : « Cité Fantôme » (Drawing Lab, Paris, 2017), « La Campagne est noire de soleil » (galerie Escougnou- Cetraro Paris, 2016) ou « Plongement » (espace Short, Nantes, 2015). Ils ont participé aux expositions collectives « Intériorités » (Labanque, Béthune, 2017, à l’invitation de Léa Bismuth), « Face à l’aura » (Centre d’art Image/ Imatge, Hortez, 2017) ainsi qu’à Jeune Création en 2013 – entre autres. Leur livre d’artiste Ruines du Soleil a été acquis par la Bibliothèque Kandinsky (Centre Pompidou), le Frac Île-de-France et la Bibliothèque de l’ESADHaR. Pia Rondé & Fabien Saleil sont représentés par la galerie Escougnou-Cetraro (Paris).

Exposition présentée à l'invitation de :