Vous êtes ici

NSDOS Dans le cadre de La Manutention - Performeurs en résidence

Lancé à l’automne 2017, la Manutention est un nouveau format qui encourage l’exploration et l’expérimentation, en fournissant aux artistes l’opportunité de développer leur pratique et de produire des performances inédites lors de quatre soirées performatives échelonnées sur un mois, permettant au public de découvrir un travail et d’en suivre l’évolution.

 

Du 18/10/2018 au 8/11/2018 : NSDOS

A la fois producteur, danseur et hacker, NSDOS imagine un nouvel ordre sonore et visuel, en désaxant les outils technologiques, créant le lien entre machines et matière. Il collecte des données vivantes, à l’aide de capteurs ou de dispositifs presque surréalistes, et les injecte dans le squelette rectiligne de la techno pour en faire une matrice organique. Pour la Manutention, il invite le public à repousser avec lui les limites du corps, des objets et des sons.

Après des études de danse, NSDOS, aka Kirikoo Des, a cherché à créer des sons sur lesquels poser ses mouvements. Il développe alors une approche alternative de la musique – par abstraction. Après deux maxis (2013 et 2015) signés sur le label parisien clekcleckboom recordings, et Money Exchange, autoproduit, sorti en 2016. Son premier album, Intuition, sorti en deux volumes (2017 et 2018) a su être comme l'aboutissement de cette approche. Composé en Alaska, en extérieur, inspiré des stations météorologiques et selon un principe de "bio feedback", l'artiste a sondé les éléments environnants pour les transformer en data puis en textures sonores, en nappes et en rythmes.

 

PROGRAMME

 

Jeudi 18 octobre – 19h

Augmented Tattoo - Avec Olivia Jasinski, Ingrid Denise, Briana Bray, Zoé Chauvrat et Maylis Magescas

Sending.movement 1.0 - avec Theoriz Studio

Manaré (DJ set)

 

Jeudi 25 octobre – 19h

Switch – avec Dmitry Paranyushkin

Binaural Experience - avec Antoine Bertin

TEZ (DJ set)

 

Jeudi 1er Novembre - 19h

Inside Data – avec Physs

Insekt

WLATER MECCSA (DJ set)

 

Jeudi 8 novembre - 18h

LOCAL PROPHETS avec

Aerodynamika (live)

Renart (live)

PPP Sound System (djs)

Colin Johnco (live)

+ special guests

 

 

Installation Vidéo en continu

Processing – Julien Gonthier

 

 

Commissaire : Vittoria Matarrese

Performance

Du 18/10/2018 au 8/11/2018

Rendez-vous les jeudis 18, 25 octobre, 1er et 8 novembre, à partir de 19h

Accès sur présentation du billet d’entrée aux expositions, dans la limite des places disponibles.

NSDOS

Après des études de danse, NSDOS, aka Kirikoo Des, a cherché à créer des sons sur lesquels poser ses mouvements. Il lui a alors fallu imaginer un nouvel ordre sonore, une approche alternative de la musique – par abstraction. NSDOS ne saurait se contenter de simples logiciels pour composer ses sons, il préfère largement créer ses propres médiums : des instruments futuristes bidouillés à partir de vieilles cartes sons, d'émulateurs de Gameboy, de petits bouts de métaux disséqués puis réassemblés pour donner naissance à des machines surréalistes. Entouré de tous ces outils hybrides, il déconstruit l'anatomie rectiligne de la techno. Les nappes sont distordues, les rythmes éclatés, les sons mutilés – ramenés à leur essence.

Grand admirateur des mouvements dada et lettriste, NSDOS peut être considéré comme le rejeton d'une culture DIY. Il compte parmi ses icônes des artistes comme Christian Marclay, Stelarc ou encore Donna Haraway qui lui ont appris à repousser les limites du corps, des objets et des sons. Son approche alternative et sa volonté de "désaxer" les outils technologiques ont fait de lui le nouveau hacker de la techno française. Parce qu'en réalité, NSDOS ne crée pas – il régénère et transmue la musique. Pour ça, NSDOS emploi une approche hyper empirique voire organique de la musique. En posant des capteurs sur des arbres, des insectes, le public en transe – un peu partout où il passe – Il retranscrit le mouvement naturel des choses qui l'entourent en son.

Après trois maxis (2013 et 2015), dont deux signés sur le label parisien clekcleckboom Recordings et Money Exchange, autoproduit, sorti en 2016. Son premier album, Intuition, sorti en deux Volume (2017 et 2018) a su être comme l'aboutissement de cette approche. Composé en Alaska, en extérieur, inspiré des stations météorologiques et selon un principe de "bio feedback", l'artiste a sondé les éléments environnants pour les transformer en data puis en textures sonores, en nappes et en rythmes. NSDOS éclate les limites qui séparent les genres et pose la techno comme matrice. On retrouve la discipline et la liberté qu'il tire de sa passion pour la danse japonaise Buto, son intérêt pour la biologie, une aura expérimentale reposant sur des sons industriels ainsi que des relents presque noise et métal parfois. Tous ces éléments donnent naissance à un mouvement à part, inclassable, dont il repousse sans cesse les frontières.

NSDOS est un artiste singulier et pluridisciplinaire, il crée le lien entre les machines et la nature. Il n’enregistre pas du son comme le font ses compères, il capte le mouvement d’un danseur, le vent dans les arbres, le contact avec le corps Les données récoltées puis semées dans les algorithmes des logiciels qu’il conçoit, donne une vie musicale aux mouvements naturels. Il construit le pont, crée la poésie, entre la technologie et les éléments naturels.