Vous êtes ici

La Voix Libérée - Journée de performances Poésie sonore

À l’occasion de l’exposition La voix libérée – Poésie sonore, le Palais de Tokyo et la Fondation Bonotto organisent le 27 avril 2019 de 14h30 à 20h un après-midi de performances entièrement dédié à cette forme d’expression rare qui bouscule les formes et les pratiques du langage. Étant avant tout connue comme une forme de poésie qui s’affranchit du livre, les mots prennent une texture sonore pour mettre la « poésie debout ».

 

Six artistes internationaux seront ainsi présents ou présentes afin de produire une performance inédite où l’oralité et la parole sont mises à l’honneur :

Tomomi Adachi (Japon) : Accurate Translations from Gibberishes into Babbles [Traductions exactes de charabias en babillages]
Adachi présentera un ensemble multiple, allant d'un poème sonore japonais dada des années 1920 à ses propres poèmes sonores, dont un poème gestuel, une traduction en langue des signes de Ursonate, un discours paranormal, un poème sonore inaudible et sa célèbre chemise à capteur infrarouge utilisant sa propre voix, des sons électroniques live et la participation du public.

 

Violaine Lochu (France) : Babel Babel
A partir de trois mois, l'enfant babille ; dans un jeu purement physique et perceptif, il explore les possibilités de son appareil phonatoire sans que les sons qu’il émet soient nécessairement adressés à quelqu’un, ou porteurs d’un sens particulier. Babel Babel est une performance composée à partir d'enregistrements de babils d’enfants effectués dans différentes crèches de Seine-Saint-Denis et de Moselle depuis 2016. À partir de ce matériau sonore qu'elle déplace, reprend, répète, distord, Violaine Lochu révèle la richesse et les différentes strates sonores du babil, annonciateur du langage, évocateur d'idiomes imaginaires ou lointains voire d'expressions non-humaines, porteur d'un pur plaisir du dire qui le rapproche du poème.

 

Zuzana Husárová (Slovaquie) : Energy [Énergie]
Cette performance explore différentes formes d'échange énergétique : dans l'environnement, entre des personnes, des situations, des étapes d'une expérience, des éléments sonores et des structures poétiques. Formellement, elle fonctionne par des compositions variées de techniques vocales, combine des sons créés en live avec la manipulation physique de syllabes préenregistrées, de mots, de phrases, et mélange poésie et tonalité sur fond de phonosphère à plusieurs voix.

 

Giovanni Fontana (Italie) : Poème épigénétique
Le poète-performer, un vrai « poly-artiste », étend et modifie les limites de la poésie. Il s’agit d’une poésie chargée de nouvelles tensions, caractérisée par la contamination des systèmes, la fusion des univers séparés, l’utilisation des nouveaux médias et des nouveaux supports, combinant les énergies énormes offertes par la science avec les énergies du corps et de la mémoire, grâce à une conception différente de la matérialité du langage, soutenu par la voix.

 

Katalin Ladik (Hongrie) : Golden Apocalypse
« Sur les premiers de ces 'objets trouvés', les composants des circuits étaient soudés à la main sur des cartes de circuits imprimés et étaient assez rares dans la soudure. J'ai appelé la série de ces photos Genesis [Genèse]. Puis la soudure se fit plus dense ; et quand, sur les cartes de circuits imprimés, elle se fit si dense au point que plus aucune ligne ni aucun point ne put être photographié ni pressé, j'intitulai la dernière pièce trouvée Golden Apocalypse [Apocalypse Dorée] (...) J'ai voulu qu'elle soit dorée, car je n'aurais pas souhaité associer au pessimisme la fin apocalyptique du monde des circuits. » Katalin Ladik

 

Jörg Piringer (Autriche) : abcdefghijklmnopqrstuvwxyz
Abcdefghijklmnopqrstuvwxyz est une performance poétique audiovisuelle abstraite. L'image et le son sont créés en live pendant la performance en parlant, en vocalisant dans un microphone et en modifiant la voix via des processeurs de signal et des samplers, pendant que le logiciel analyse le son pour créer des compositions textuelles visuelles abstraites et animées.

 

 

Une retransmission en direct de l’événement sera réalisée par *DUUU Radio et relancée par : Radio Metadfeftero (Grèce), MEC FM (Brésil), RUC Radio-Université de Coimbra (Portugal), RAM Radio Arte Mobile (Italie), Radio Halas (Israël), KunstRadio - Radio Österreich1 (Autriche), Power FM ( Zambie), etc.

 

 

Une programmation proposée par les commissaires de l’exposition : Eric Mangion et Patrizio Peterlini

Projet promu et soutenu par : la Fondazione Bonotto (Molvena, Italie) et le Palais de Tokyo (Paris, France)

Performance

Le 27/04/2019 de 14h30 à 20h

Accès libre sur présentation du billet d'exposition