Vous êtes ici

La Voix Libérée Poésie Sonore

La poésie phonétique puis sonore a toujours représenté dans le XXe siècle un acte d’émancipation. Quitte à abandonner parfois la sémantique, les avant-gardes en ont fait le fer de lance de leur lutte contre les systèmes, les croyances et les dogmes. Que reste-t-il aujourd’hui de ces luttes héroïques ? Des mythes et des légendes. Mais les temps ont changé, les combats aussi. Les utopies n’ont plus le même visage.

Les nouvelles technologies ont envahi aujourd’hui l’espace du langage, pour le meilleur ou pour le pire. Pour le pire en imposant une rationalisation digitale des mots et des sons. Pour le meilleur en offrant au langage des sources et des outils infinis. Depuis les années 1950, les progrès technologiques ont ainsi permis à la poésie phonétique de devenir sonore.

 

L’exposition La voix libérée - Poésie sonore, conçue par Eric Mangion et Patrizio Peterlini en co-production avec la Fondation Bonotto, propose, sans nostalgie, un parcours entre des voix du passé et celles du présent. Elle nous plonge de manière directe et immersive dans la parole de ces artistes qui utilisent encore les mots et les sons comme exercice de liberté. La poésie permet encore de placer l’homme au coeur de la vie et de l’art. Comment rester humain quand le monde se démultiplie ? Comment armer sa singularité ?

Aboutissement d’une recherche sur plus d’une année, l’exposition est conçue comme un dispositif qui traverse la poésie sonore, de manière non exhaustive, de la fin de la Seconde Guerre mondiale jusqu’aux développements contemporains. Volontairement trans-historique et internationale avec près d’une trentaine de pays représentés sur les cinq continents, ce dispositif est conçu comme un point d’écoute, un émetteur qui produit une fréquence se propageant hors des murs du Palais de Tokyo, au travers d’une application qui permet d’emporter librement et gratuitement le programme sonore de l’exposition, ainsi que dans une multitudes de lieux, radios ou revues qui prolongeront cette expérience de la poésie sonore durant tout le printemps 2019.

 

Un ensemble de lieux, de radios ou de revues vont ainsi programmer durant le printemps 2019 des évènements ou des publications sur la poésie sonore :  la Fondation d’Entreprise Ricard, la Maison de la poésie, France Culture, *DUUU Radio, Vizir Radio, Les écritures bougées, RadioO et Revue OR (Paris/France), T.A.P.I.N. (Lyon), Maison de la poésie (Nantes / France) Babel Heureuse (Toulouse/France), Montévidéo et Radio Grenouille (Marseille/France), la Villa Arson (Nice/France), Beton7Art Radio et Metadeftero Radio (Athènes/Grèce), RAI RadioTre Suite, RAI RadioUno Music Club, RAM Radio Arte Mobile et NOW Radio, Auditorium Roma, (Rome/Italie), ArtPartofCulture (Bologne/Italie), Utsanga.it, Nero Magazine, Insideart (Italie), RUC Radio Universidade (Coimbra/Portugal) + LabSynthE, Laboratory for Synthetic and Experimental Poetry, University of Texas (Dallas/ USA), CMMAS (Guanajuato/Mexique), Power FM (Zambie), MEC FM (Brésil), Wonderlust Project, LapTopRadio, Radio Tramontana (Suisse), radioCona (Slovénie), Radio Picnic (Belgique), KunstRadio - Radio Österreich1 (Autriche), Whitechapel (Londres /Grande-Bretagne), Fargfabriken (Stockholm / Suède).

Un catalogue sous la forme d'une application contenant l’ensemble des contenus audio présenté dans l’exposition sera produit pour l’occasion.
Le public pourra le télécharger sur place afin de l’emporter librement et gratuitement hors du Palais de Tokyo (IOS et Android), disponible sur Play Store et Apple Store.

 

Commissaires : Eric Mangion et Patrizio Peterlini
Coordination curatoriale : Claire Moulène
Création artistique et design graphique : Anette Lenz

 

Projet promu et soutenu par Fondazione Bonotto (Molvena, Italie) et Palais de Tokyo (Paris, France).

Avec les œuvres sonores de :

Tomomi Adachi, Arcand Pierre André, Atlanta Poets Group, Martin Bakero, Gary Barwin, Caroline Bergvall, Julien Blaine, Jaap Blonk, Luis Bravo, Anne-James Chaton, Henri Chopin, Carlfiredrich Claus, Bob Cobbing, Felipe Cussen, Augusto De Campos, Paul De Vree, François Dufrêne, Eduard Escoffet, Robert Filliou, Giovanni Fontana, The Four Horsemen, Steven J. Fowler, Jérôme Game, Ilse Garnier, Pierre Garnier, John Giorno, Klaus Groh, Brion Gysin, Sten Hanson, Ian Hatcher, Bernard Heidsieck, Dick Higgins, Ake Hodell, Zuzana Husárová, Isidore Isou, Juan Angel Italiano, Ernst Jandl, Maja Jantar, Bengt Emil Johnson, Evgenij Kharitonov, Ferdinand Kriwet, Nobuo Kubota, Katalin Ladik, Anne Le Troter, Franck Leibovici, Weronika M. Lewandowska, Violaine Lochu, Arrigo Lora Totino, Ghérasim Luca, Jackson MacLow, Kgafela oa Magogodi, Michèle Métail, Enzo Minarelli, Franz Mon, Maurizio Nannucci, Seiichi Niikuni, Ladislav Novak, Clemente Padin, Arthur Petronio, Anat Pick, Decio Pignatari, Jörg Piringer, Mimmo Rotella, Gerhard Rühm, Rike Scheffler, Carolee Schneemann, Adriano Spatola, Amanda Stewart, Demetrio Stratos, Kinga Toth, Jaromír Typlt, Louise Vanardois, Emmett Williams, Gil J. Wolman, Misako Yarita.
 

Toutes les œuvres des artistes historiques sont issues de la collection Luigi Bonotto.

 

Journée de performance le samedi 27 avril de 14h30 à 20h.
Avec des productions originales de six poètes contemporains de la scène internationale : Tomomi Adachi (Japon), Giovanni Fontana (Italie), Zuzana Husàrovà (Slovaquie), Katalin Ladik (Hongrie), Violaine Lochu (France) et Jörg Piringer (Autriche). Les performances seront précédées d’une rencontre avec les commissaires qui présenteront l’histoire et les développements contemporains de la poésie sonore.

Exposition

Du 22/03/2019 au 12/05/2019

#LaVoixLibérée

 

Il vous reste 24 jour(s) pour découvrir l'exposition