Vous êtes ici

Carte blanche à Anne Imhof, Natures Mortes

Après avoir assiégé le pavillon allemand avec son exposition et performance Faust, récompensée par le Lion d’or à la Biennale de Venise en 2017, Anne Imhof prend possession de l’ensemble du Palais de Tokyo pour composer une oeuvre totale et polyphonique. Elle y fait fusionner l’espace et les corps, la musique et la peinture, ses oeuvres et celles de ses complices dont l’artiste plasticienne et compositrice Eliza Douglas, et de la trentaine d’artistes invités.

 

▶ Découvrez Natures Mortes en ligne

 

Formée à la Hochschule für Bildende Künste–Städelschule à Francfort, l’une des plus prestigieuses écoles d’art en Allemagne, et immergée dans la scène musicale et nocturne de la ville, l’artiste s’est imposée en une dizaine d’années comme une fi gure majeure de l’art contemporain au travers d’une oeuvre radicale. Au sein de l’architecture du Palais de Tokyo mise à nu, dont elle exhume la fragile ossature et dont elle révèle la topographie, elle inscrit un labyrinthe de verre qui fragmente l’espace tout en générant de nouvelles perspectives.

 

Hantée par la peinture, le cycle fugace de la vie et les défl agrations du temps présent, elle y compose ses Natures mortes, memento mori de l’ici et maintenant. Elle invite à parcourir l'intervalle entre le vivant et le non vivant, l’ombre et la lumière, le passé et le présent, l’immobilité et l’action, l’intensité et le désenchantement, et à inventer sa libre trajectoire au sein de cette vaste scène ouverte et hors-limite. 

 

Artistes : Anne Imhof, Alvin Baltrop, Mohamed Bourouissa, Trisha Donnelly, Eliza Douglas, Cyprien Gaillard, David Hammons, Mike Kelley, Jutta Koether, Klara Lidèn, Gordon Matta-Clark, Joan Mitchell, Oscar Murillo, Cady Noland, Precious Okoyomon, Francis Picabia, Sigmar Polke, Paul B. Preciado, Bunny Rogers, Sturtevant, Yung Tatu, Wolfgang Tillmans, Rosemarie Trockel, Cy Twombly, Adrián Villar Rojas.

 

Commissaires : Emma Lavigne et Vittoria Matarrese

Musique : Eliza Douglas 

Installation sonore : Eliza Douglas, Anne Imhof 

Exposition

Du 22/05/2021 au 24/10/2021

À découvrir de midi à minuit, tous les jours sauf le mardi.

Performances du 14 au 18 et du 21 au 24 octobre de 18h à 22h.

 

Fermeture exceptionnelle de l'expositions à 17h samedi le 23 et dimanche le 24 octobre. Dernière vente sur place du billet exposition à 15h. Le billet exposition "Natures Mortes" ne donne pas accès aux soirées performances. Toutes les dates des performance sont complètes.​

Il vous reste 0 jour(s) pour découvrir l'exposition
© Nadine Fraczkowski
Anne Imhof

Anne Imhof est née en 1978 à Giessen en Allemagne. Elle vit et travaille à Berlin et Francfort (Allemagne).

Après avoir étudié à la Städelschule (Francfort, Allemagne), elle réalise en 2013 sa première exposition personnelle « Parade » à Portikus (Francfort, Allemagne). Depuis, l’œuvre d’Anne Imhof ont été montrée notamment à l’Art Institute de Chicago (2019), Tate Modern (Londres, 2019), Hamburger Banhof (Berlin, 2016), Kunsthalle Basel (2016), MoMA PS1 (New York, 2015) et au Carré d’Art – musée d’art contemporain de Nîmes (2014). Elle a également participé à de nombreuses expositions collectives et festivals dont au MMK Frankfurt (2019 et 2014), Tai Kwun (Hong Kong, 2019), La Biennale de Montréal (2016), Centre Pompidou (Paris, 2015) et au Palais de Tokyo (Paris, 2015).

Anne Imhof a représenté l’Allemagne à la 57e Biennale de Venise en 2017 où elle a remporté le Lion d’Or pour la meilleure participation nationale avec sa performance Faust. Elle a également remporté l’Absolut Art Award (2017) et le Preis der Nationalgalerie (2015).