Vous êtes ici

Adélaïde Feriot - Avaler l'horizon Dans le cadre de La Manutention - Performeurs en résidence

Avaler l’Horizon est une tentative inédite de faire œuvre collectivement et par le vivant, orchestrée par l’artiste plasticienne Adélaïde Feriot, en réponse au format de La Manutention.

Travaillant le temps et l’espace comme une matière que les corps viennent sculpter, Adélaïde Feriot propose des écosystèmes de travail, comme des mécanismes à déclencher. Elle en façonne hors-champ les rouages, sous forme de partition. L’écriture même de ses pièces est directement liée à un corps, un souvenir, un rythme, une saison, et souvent empruntée à l’observation de la Nature.

 

Les 3 dates de sa Manutention au Palais de Tokyo (24, 31 octobre et 7 novembre 2019), permettront à Adélaïde Feriot de dérouler sa pièce inédite Avaler l’Horizon, qui, dans sa version in extenso, convie 15 interprètes à faire vibrer plusieurs de ses pièces, pour donner une représentation d’environ une heure.

La pièce Regarder le Soleil, créée pour SUZANNE, composition musicale de Kerwin Rolland, dévoile un chœur accompagnant le déclin du soleil. Au sein d’une installation sculpturale, la danseuse Ana Rita Teodoro initie une gestuelle pour un corps redécouvert.

La création Brune, en collaboration avec Fanny Ansel, est une pièce polyphonique où 3 voix s’entremêlent.

Enfin, Nuit Lavande, composition sonore d’Héloïse Derly, capture les souffles de performeurs au milieu d’une tombée de la nuit citadine et polluée. Une cinquième invitation a été adressée au designer Pierre-Antoine Vettorello, qui créera les costumes des personnages.

Avaler l’Horizon propose une avancée vers la tombée de la nuit, que l’artiste associe, par analogie à Jorge Luis Borges, à une perte lente et progressive de la vue. C’est une capture d’un dernier souffle avant le noir complet.

Dans les espaces de la Galerie Basse, chaque soirée sera rythmée par l’activation d’un ou plusieurs segments d’Avaler l’Horizon et d’un focus sur chacun des artistes invités.

 

En collaboration avec Sarah Mercadante, Gerald Petit, Noémie Stevens, Mathilde Chassaigne, Eric Feriot, Caroline Collin, Céline Peran, Madeleine Aimont et Magali Léger.

Jeudi 24 octobre

- Assombro site specific Avaler l’Horizon, Ana Rita Teodoro.
- Saudade, Adélaïde Feriot en collaboration avec Héloïse Derly.
- Laurier, d’après Fonte do Salgueirinho d’Adélia Garcia, Adélaïde Feriot en collaboration avec Ana Rita Teodoro.
- Brune, Adélaïde Feriot en collaboration avec Fanny Ansel.
- Nuit lavande pour 5 voix, Adélaïde Feriot en collaboration avec Héloïse Derly.
- Concert de Molpé - site specific Avaler l’Horizon.

 

 

Jeudi 31 octobre

- Mercures, SUZANNE. 
- Regarder le soleil, pièce pour SUZANNE, Adélaïde Feriot en collaboration avec Kerwin Rolland.
- Saudade, Adélaïde Feriot en collaboration avec Héloïse Derly.
- Laurier, d’après Fonte do Salgueirinho d’Adélia Garcia, Adélaïde Feriot en collaboration avec Ana Rita Teodoro et Marina Sangra.
- Nuit lavande pour 11 voix, Adélaïde Feriot en collaboration avec Héloïse Derly.

 

 

Jeudi 7 novembre

- Statocyst, Kerwin Rolland, avec Magali Léger.
- Regarder le soleil, pièce pour SUZANNE, Adélaïde Feriot en collaboration avec Kerwin Rolland.
- Saudade, Adélaïde Feriot en collaboration avec Héloïse Derly.
- Laurier, d’après Fonte do Salgueirinho d’Adélia Garcia, Adélaïde Feriot en collaboration avec Ana Rita Teodoro.

- Brune, polyphonie pour 3 voix, Adélaïde Feriot en collaboration avec Fanny Ansel.
- Nuit lavande pour 15 voix, Adélaïde Feriot en collaboration avec Héloïse Derly.
- Concert de Pethrol.

 

Commissariat : Vittoria Matarrese
Chargées de projets : Alice Giudicenti et Manon Klein
Régisseur technique : Gilles Seclin

Performance

Du 24/10/2019 au 07/11/2019

Rendez-vous les jeudis 24, 31 octobre, 7 novembre, à partir de 19h

Accès sur présentation du billet d’entrée aux expositions, dans la limite des places disponibles.

Adélaïde Feriot

Adélaïde Feriot est une artiste française née en 1985, ses œuvres ont été exposées notamment à l’antenne du Plateau à Paris (FRAC Ile-de-France), au Centre international d’art et du paysage de l’île de Vassivière, au Centre Pompidou ainsi qu’à l’IAC à Villeurbanne, mais aussi à la galerie Samy Abraham à Paris, à Tabacalera à Madrid, à la maison des arts de Laval au Quebec, au CAFA à Pékin.
Après une formation théâtrale à l’atelier Fanny Vallon, Adélaïde Feriot rejoint l’école Olivier de Serres où elle étudie jusqu’en 2005 le design, plus précisément le textile et la mode.
Par la suite, elle rentre aux Beaux-Arts de Lyon dont elle ressort diplômée en 2010.

La Manutention - Performeurs en résidence bénéficie du soutien de :