Vous êtes ici

Magazine PALAIS #29

Le magazine PALAIS consacre ce numéro 29 à l’exposition Prince·ss·e·s des villes, présentée du 21 juin au 8 septembre 2019. Artistes, fashion designers, cinéastes, musiciens, DJs, tatoueurs, bidouilleurs : une cinquantaine de créateurs en provenance de Dacca, Lagos, Manille, Mexico et Téhéran investissent le Palais de Tokyo, devenu une ville imaginaire, multiple et complexe, décloisonnée, bordélique, foudroyante et créative.

 

Au sommaire de ce numéro 29 :

  • Les commissaires de l’exposition Fabien Danesi et Hugo Vitrani font découvrir les créatrices et créateurs invités et les cinq villes d’où ils viennent.
     

  • Tayeba Begum Lipi raconte l’histoire de Britto Arts Trust, une plateforme alternative d’expérimentation et d’échanges internationaux dans le domaine des arts plastiques basée à Dacca.
     

  • Ashkan Sepahvand analyse le film Nature Morte de l’artiste iranien Mamali Shafahi qui met en scène ses parents, bouscule les tabous et donn vie aux dessins de son père Reza Shafahi.
     

  • Dorothée Dupuis interviewe Fernando Palma Rodríguez à propos de son travail artistique et de son engagement dans la préservation et le développement du patrimoine culturel et naturel de son peuple, les Nahuas du Mexique.
     

  • Une histoire de la photographie documentaire en Iran par l’artiste-photographe Newsha Tavakolian, où se mêlent souvenirs de famille, expériences personnelles et histoire politique.
     

  • Seni Saraki, rédacteur en chef du magazine The Native, dresse un panorama de la pop music nigériane au cours des dix dernières années.
     

  • Daniel Montero s’entretient avec Yoshua Okón, artiste et fondateur de La Panadería, un artist-run space qui joua un rôle déterminant dans l’émergence d’un art contemporain à Mexico dans les années 1990, et les membres du collectif Biquini Wax EPS, qui regroupe artistes, écrivains, historiens et commissaires d’exposition.
     

  • Une discussion entre Ndidi Dike et Wura-Natasha Ogunji, deux femmes artistes vivant et travaillant à Lagos.
     

  • Une histoire des scènes musicales alternatives de Manille dans les années 1990 et 2000 par Caliph8, artiste sonore et visuel philippin.
     

  • Kit Hammonds explore l’œuvre de Manuel Solano, artiste de Mexico, non-binaire et non-voyant, qui joue des ressources créatives de sa condition, avec provocation et humour.
     

  • Une radiographie des routes de Lagos à bord d’un danfo, un minibus qui offre des courses à bas prix. L’artiste Emeka Ogboh le considère comme l’endroit privilégié pour découvrir la ville dans sa polyphonie.
     

  • Une rencontre entre deux cinéastes philippins contemporains, Timmy Harn et Raya Martin.
     

  • Un texte de Sophie Bouillon sur Aderemi Adegbite, fondateur d’un espace artistique à Iwaya, un quartier précaire de Lagos.
     

  • Une interview de Tercerunquinto, un collectif d’artistes de Mexico qui interroge les dynamiques urbaines dans leur dimension esthétique et sociale, par Daniel Garza Usabiaga.
     

  • Ainsi que les contributions visuelles spéciales de Merhaneh Atashi, Leeroy New, Afshika Rahman et Saturnino Basilla (Allan Balisi et Dina Gadia), et aussi des images des œuvres de tous les autres créateurs de l’exposition.

À propos

Bilingue (français / anglais)
192 pages en couleur ;
Format : 22,5 x 28,5 cm (broché)
ISSN : 1951-672X
ISBN : 978-2-84711-113-2
15 € (France)
16 € (BE, IT, NL, Port. Cont, SP)
17 € (AU, DE)
£ 13.90 (UK)
20 CHF (CH)

Date de parution : 20 juin 2019