Vous êtes ici

Fondation Louis Roederer

La Fondation Louis Roederer et le Palais de Tokyo : à la recherche de l’oeuvre.

Le partenariat avec le Palais de Tokyo a coïncidé, pour le Champagne Louis Roederer, avec la naissance de sa Fondation.

Participer à ce formidable foyer créatif, l’un des plus fertiles et des plus jubilatoires du monde est, pour le chercheur d’oeuvre Louis Roederer une évidence autant qu’un bonheur. Cette participation donne une ouverture et un élan nouveau à un mécénat déjà riche, depuis dix ans, de ses associations avec la BnF, avec plusieurs festivals . New York, Paris, Aix, Londres, Deauville, Berlin, Hong Kong, et avec de très grands artistes, Sophie Calle, Bettina Rheims,Stéphane Couturier, JR, Jean-Michel Alberola, Raymond Depardon, Martial Raysse… Dix années exaltantes qui ont valu à la vieille Maison rémoise la distinction de Grand Mécène de la Culture.

Depuis deux siècles et demi, Louis Roederer s’attache à créer les meilleurs vins de Champagne et, depuis une vingtaine d’années, d’autres grands vins en Médoc, en Provence, au Portugal et en Californie. Travail de la matière d’abord : la terre, la vigne, les caves, les assemblages… Mais la part immatérielle ne peut être négligée. C’est la recherche de l’oeuvre qui insuffle cet esprit à nos travaux quotidiens et à nos vins. Si celles et ceux qui les dégustent ressentent ne serait-ce qu’inconsciemment cette inspiration, en même temps qu’ils sont sensibles à la finesse des bulles, à la soie d’un millésime, la recherche de l’oeuvre aura atteint son but.

Et elle n’est pas été vaine si, même modestement, elle peut contribuer à la création artistique et à son rayonnement. Merci à Jean-Michel Alberola qui a su susciter la rencontre entre le Palais de Tokyo et la Fondation Louis Roederer. Comment ne pas être fiers que cette association ait été illustrée d’emblée par la «Salle des instructions», aux murs peints d’Alberola de toute beauté, invitations à une pensée radicalement différente ? Et le néon «Cristal», suspendu comme un clin d’oeil - et quel clin d’oeil ! - au-dessus du hall d’entrée du Palais et des tables où prendre un verre, est peut-être le plus bel hommage que nous pouvions rêver de la part d’un tel artiste à l’humble recherche de l’oeuvre à laquelle nous nous livrons dans nos vignes et nos caves.

Merci aussi à Jean de Loisy, Julie Narbey, Anne-Marie Hibbs, et à toute l’équipe du Palais d’avoir embarqué la Fondation Louis Roederer à son bord si amical, vers tant d’étonnantes découvertes.

Contacts Fondation Louis Roederer :
Michel Janneau, Secrétaire général
michel_janneau@champagne-roederer.com

Thierry Consigny, Administrateur
thierry@agence-saltimbanque.com

Contacts presse :
L’art en plus - 01 45 53 62 74
Olivia de Smedt - o.desmedt@lartenplus.com
Virginie Burnet - v.burnet@lartenplus.com