Jon Rafman



La vidéo Remember Carthage, nouvelle œuvre de l’artiste Jon Rafman (en collaboration avec Rosa Aiello), explore les relations entre mémoire et identité, qu’elles soient historiques ou individuelles. Utilisant des séquences tirées de jeux de Play Station 3 et de Second Life, la vidéo plonge le spectateur dans un voyage, à la recherche d’un hôtel abandonné au cœur du Sahara. Glissant entre des espaces actuels, virtuels ou imaginaires, cette œuvre souligne la difficulté de la construction d’un discours narratif continu, à une époque où la notion de présent semble de plus en plus dénuée de sens. Utilisant des outils technologiques afin de montrer à quel point ces derniers peuvent nous éloigner de l’Histoire, Remember Carthage souligne l’impact d’un monde post-internet sur les notions d’identité nationale, de traces physiques du passé, la question du déclin et de la nostalgie.

Fidèle à son ambition de soutenir les pratiques artistiques les plus contemporaines, le Palais de Tokyo inaugure en septembre 2012 le lancement de ses Online Projects. De manière récurrente, un artiste émergent dont la pratique s’exerce sur le net est invité à présenter une œuvre inédite sur le site du Palais de Tokyo. La première session est ouverte par l’artiste canadien Jon Rafman. Jon Rafman est né en 1981 au Canada. Il vit et travaille à Montréal.