Louidgi Beltrame El Brujo

Lauréat du Prix SAM Art Projects 2014

« Je filme ces architectures fantômes – aujourd’hui désactivées – dans leur matérialité, comme des sculptures monumentales. Ces formes vides sont néanmoins habitées par des histoires stratifiées. Celles des conditions de production, des idéologies qui ont motivé ces chantiers, des hommes qui les ont bâtis et exploités. » (1)

Dans El Brujo (le sorcier en espagnol), Louidgi Beltrame (né en 1971, vit à Paris)  juxtapose différentes strates temporelles et géographiques ainsi que deux personnes : José Levis Picón, un guérisseur péruvien, et Jean-Pierre Léaud, célèbre acteur des Quatre Cents Coups (1959).

(1) Citation de l’artiste extraite du texte de présentation de son exposition personnelle Gunkanjima, Centre d’art Les Églises, Chelles, 2010.

Commissaire : Julien Fronsacq

Biographie

Lauréat du Prix SAM pour l’art contemporain en 2014, Louidgi Beltrame a étudié à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Marseille et à la Villa Arson de Nice.

De 1999 à 2004, il fut résident au Fresnoy, Studio National des Arts Contemporains à Tourcoing, puis au Pavillon Neuflize OBC, laboratoire de création du Palais de Tokyo.


Depuis 2003, ses œuvres sont présentées dans de nombreuses expositions. Son travail a notamment fait l’objet d’expositions personnelles au FRAC Basse-Normandie (Caen, 2015), au Kunstverein de Langenhagen (Allemagne, 2015), à la Fondation d’entreprise Ricard (Paris, 2010), au centre d’art Les Églises (Chelles, 2010) et au Jeu de Paume (Paris, 2006). En 2013, il a participé au programme de films conçu par Apichatpong Weerasethakul dans le cadre de la 11e Biennale de Sharjah.