KENJI KAWAKAMI

Kenji Kawakami (né en 1946, vit et travaille à Tokyo) est l’inventeur des «chindogu», objets qu’il créé au Japon depuis les années 1980 et dont on dénombre aujourd’hui plus de mille spécimens uniques.
Ces étranges inventions sont de véritables manifestes de résistance politique, économique et poétique, qui ont une fonction, sont utilisables mais sont résolument inutiles.

Pensés comme des réponses aux difficultés dérisoires de l’homme, chacun d’entre eux se développe comme une fable, déconnectée de tout sens pratique et engageant une réflexion sur le consumérisme et le matérialisme de la vie moderne.

Suivant les dix commandements fondateurs du chindogu, chaque objet doit affirmer la liberté et la jouissance d’être inutile, pouvoir être compris universellement et constituer une forme de communication non-verbale. Il doit être «offert au monde», et ne peut donc être vendu, déposé, breveté, ni même possédé. Objets non identifiés, les chindogus sont pour Kenji Kawakami «un jeu intellectuel pour la stimulation d’esprits».