Archive
Chloé. Attitudes
L'exposition sera exceptionnellement fermée au public le lundi 12 novembre de 17h à 24h. 


Chloé. Attitudes est la toute première exposition consacrée à Chloé, elle célèbre soixante années de contribution de la Maison à l’histoire de la mode. Depuis 1952, son apport au prêt-à-porter de luxe a constamment défini l’art de vivre des femmes modernes. Cette exposition avant-gardiste et spectaculaire offre une interprétation enjouée de l’esprit Chloé qui s’étend sur sept décennies.

Des pièces emblématiques des designers qui ont marqué l’histoire de Chloé seront révélées; des débuts de la Maison sous la vision novatrice de sa fondatrice Gaby Aghion, à la directrice de création actuelle Clare Waight Keller – l’exposition n’est ni chronologique ni nostalgique.

Elle emprunte un parcours thématique, s’arrêtant sur les temps forts de l’histoire de la Maison. Cette approche dresse un tableau à la fois familier et inattendu. Des silhouettes iconiques côtoient des créations moins connues et pourtant tout aussi influentes. Beaucoup d’entre elles furent redécouvertes lors de la création du service Patrimoine de la Maison à l’arrivée de Clare Waight Keller. Plus important, celles-ci sont présentées au public pour la toute première fois.

Chloé. Attitudes, pensée et conçue par Judith Clark, commissaire d’expositions renommée, est mise en scène au sein des galeries récemment rénovées du Palais de Tokyo, dont la superficie passée de 8000 à 22000 m², en fait l’un des plus grands sites dédiés à la création contemporaine en Europe. Chloé. Attitudes a été invitée par le président du palais, Jean de Loisy, à inaugurer un cycle d’expositions intitulé « Fashion Program », organisé par des curateurs prestigieux célébrant des moments clés ou des figures marquantes de l’histoire de la mode. L’exposition Chloé est présentée pendant la saison d’automne 2012 du Palais de Tokyo « imaginez l’imaginaire », qui explore le processus de création de l’artiste, de la pensée à sa mise en oeuvre. Ce thème est au coeur même du concept de Chloé. Attitudes. L’exposition présente la façon dont la Maison a su créer une esthétique et une allure identitaire qui ont influencé la mode féminine. Cet imaginaire sans cesse renouvelé transforme la sensibilité d’une époque.


Ce programme est un cadre parfaitement adapté au soixantième anniversaire de la maison qui célèbre la femme moderne. Les murs de la galerie en béton brut offrent un écrin propice à la sensualité des pièces exposées.


L’EXPOSITION

Tout aussi concentrée sur les créateurs phares de Chloé que sur les thèmes rémanents, l’exposition présente des regroupements de silhouettes qui expriment parfaitement la vision originelle de Gaby Aghion. L’exposition souligne l’ambition de sa fondatrice: créer une garde-robe décontractée et élégante pour des femmes qui n’étaient dorénavant plus soumises à la haute couture et à son mode de vie feutré. Cette philosophie trouva son aboutissement en 1956, avec un premier défilé autour d’un petit-déjeuner au Café de Flore, Paris Rive gauche.

Le public est invité à aborder ces concepts novateurs du point de vue des créateurs renommés ayant pour la plupart travaillé sous la direction artistique de Gaby Aghion: Gérard Pipart, Maxime de La Falaise, Karl Lagerfeld mais aussi Martine Sitbon, Stella McCartney, Phoebe Philo et Hannah MacGibbon. Soixante-dix pièces sélectionnées au sein des archives de la Maison, inscrivent des chapitres inattendus au récit traditionnel de la marque.

Alors que robes et ensembles en crêpe de soie réveillent des souvenirs tendres vis-à-vis de la marque dans les années 1970, ces réminiscences sont remises en question par des imprimés graphiques et colorés des années 1960, des références empruntées au Bauhaus et des détails qui rappellent l’oeuvre d’Aubrey Beardsley ; des thématiques surréalistes et décalées aux couleurs saturées marquent les années 1980.

Des croquis de 1958 à 1985 jamais exposés à ce jour et des photos de mode iconiques signées par des photographes de renom tels Helmut Newton, Guy Bourdin, Jeanloup Sieff, David Bailey et Deborah Turbeville, enrichissent de différents contextes la perception des vêtements et révèlent de nouvelles interprétations de la femme Chloé.

Chloe. Attitudes s’avère source d’inspiration pour Clare Waight Keller, directrice de création de Chloé : « Le travail de recherche réalisé pour cet anniversaire a été révélateur, puisqu’il va complétement à l’encontre de l’idée que je me faisais de l’histoire de Chloé. Tandis que j’avais imaginé quelque chose de très Bohème, en réalité, c’est bien, bien plus que cela. Ce que l’on a découvert est assez provocateur et puissant – des vêtements à la croisée d’un « savoir-faire » couture et de la fraicheur d’un « savoir-être ». Ils s’adressent à une femme indépendante qui embrasse les enjeux de la vie moderne. On aurait plutôt tendance à associer la Maison à une hippie girl un peu rêveuse mais en réalité, au coeur de Chloé, il y a toujours eu une attitude affranchie qui défie le statu quo de la mode. »

La scénographie a été conçue par sa commissaire, Judith Clark, pour refléter les thèmes fondamentaux de l’exposition. Une série de magnifiques vitrines de différentes tailles dominent la galerie, à l’instar des grandes baies vitrées qui illuminent le lieu. Des filtres de verre au fond des vitrines transforment la lumière lorsqu’elle passe au travers. Les vitrines sont revêtues de matériaux précieux comme le bois ou le cuir ; chacune arbore un sol de marqueterie inspiré des motifs que l’on retrouve sur les vêtements présentés. Les mannequins sont regroupés thématiquement selon les différentes allures de la femme Chloé. Chaque mannequin est nommé d’après l’alphabet personnel que Gaby Aghion imagina pour baptiser les vêtements de ses collections.

« Bien que Chloé. Attitudes coïncide avec le soixantième anniversaire de Chloé, cette exposition est tournée vers l’avenir et retrace les grandes constantes qui marquent l’histoire de la Maison » dit Judith Clark. « Les thèmes sont peut-être familiers, mais le regard est neuf. Cette même démarche s’applique à la conception de l’exposition. »


EDITION ANNIVERSAIRE

Pour marquer la célébration de ce soixantième anniversaire, Chloé réédite seize pièces iconiques de ses archives. Présentées dans l’exposition et disponibles dans les boutiques Chloé à partir de février 2013, l’édition Anniversaire comprend des pièces telles la Robe Violon de Karl Lagerfeld (printemps – été 1983), le tee-shirt Ananas de Stella McCartney (printemps – été 2001), le sac Paddington lancé par Phoebe Philo (printemps – été 2005) et la cape et le short en cuir d’Hannah MacGibbon (automne – hiver 2009). S’étendant de 1960 à 2009, cette collection anniversaire comprend sept accessoires et deux éditions limitées à seulement soixante pièces.

La plus ancienne des pièces rééditées « Embrun » détient un sens particulier dans le contexte de cette exposition: le nom énigmatique de cette robe en jersey toute simple de l’Automne – Hiver 1960, une poussière d’eau projetée par les vagues qui se brisent, caractérise l’esprit indépendant de la femme moderne Chloé.

Voir le site