Vous êtes ici

LASCO PROJECT #2 Boris Tellegen

Pour sa deuxième session, le LASCO PROJECT invite Boris Tellegen, un des pionniers historique de l'école du graffiti européen.

Croisement de lignes noires et intersections de verticales chrome, rose et orange fluo, se prolongent en fils tendus. Des compositions graphiques superposées façon fragments de lettres déstructurées, il ne reste plus que la dynamique enfouie sous du placo fissuré. Foudre noire et argentée crachée à l'extincteur trafiqué, arme Do It Yourself des peintres adeptes du vandalisme à très grande échelle. Ombres portées, reflet du plafond sur les murs, jeux de miroirs brisés créant des effets de symétrie et de dissymétrie : dans sa Zone de Faille, Boris Tellegen lacère l'espace et se confronte à l'architecture pour provoquer de nouvelles perspectives. 

Boris Tellegen articule son parcours visuel comme un dialogue architectural. Au centre de la composition, l'imposante canalisation traverse la zone. Puis il prolonge la rigueur répétitive du plafond coupe-feu, et détourne les repères techniques fluo tracés à la bombe de peinture par les architectes lors du chantier du Palais de Tokyo. Son installation précaire en strates de placo, miroir et film plastique transparent - comme le vestige d'un mur en ruine - fait apparaitre un schéma de construction inachevé. 

 

Depuis une dizaine d'années Boris Tellegen s'est émancipé de son nom de graffeur et des lettres pour développer des installations complexes sur la thématique des murs et de leur charge symbolique (enfermement, frontière…). Il utilise désormais le graffiti dans son travail comme un médium, au même rang que l'architecture, le design industriel, la peinture : autant de matières qu'il assemble, recouvre, déchire pour perturber l'espace en créant des paysages abstraits et graphiques. Brutale ou fragile, en béton, en bois ou en papiers déchirés, l'oeuvre de Boris Tellegen - entre violence, fragilité et chaos - fonctionne comme un écho des catastrophes naturelles et sociales (faillite d'une société post-industrielle, décroissance, crise climatique).

Commissaire : Hugo Vitrani

Le programme d’arts urbains du Palais de Tokyo

Initié en 2012, le LASCO PROJECT révèle, dans les méandres souterrains du bâtiment du Palais de Tokyo, l’un des plus étonnants parcours d’art urbain dans un lieu culturel. Près d’une soixantaine d’artistes internationaux qui inscrivent la rue dans l’histoire de l’art ont ainsi réalisé des interventions, pour certaines monumentales, pour d’autres secrètes, qui se confrontent à l’architecture brute du Palais de Tokyo et qui infiltrent ses espaces interstitiels  (couloirs, escaliers, passages) sur près d’1 kilomètre.

Exposition

Du 20/11/2013 au 17/08/2014

Mercredi, samedi et dimanche à 12 h 30 & tous les jours à 22 h (30 minutes de visite).
Sous réserve de l’accessibilité aux zones concernées.

 

Boris Tellegen

Boris Tellegen (né en 1968, vit à Amsterdam) est un des pionniers historique de l'école du graffiti européen, répondant aux canons du graffiti américain. Sous son blaze "Delta", Boris Tellegen était au coeur de la connexion artistique entre Londres, Amsterdam et Paris qui a bouleversé les années 1980 à l'époque des crews CTK, USA, TCA et BBC. Delta a amené la perspective et la 3D dans le graffiti, mixant son travail de lettre avec sa formation d'ingénieur. Son travail a été publié dans les ouvrages historiques du mouvement. Il a été présenté dans les expositions d'art urbain les plus importantes, dont, en France, celle de la Fondation Cartier en 2009.