Vous êtes ici

Dorian Gaudin Rites and Aftermath

Le Palais de Tokyo présente la première exposition personnelle de Dorian Gaudin en centre d’art. L’artiste, dont le travail a récemment été montré au sein de l’exposition hors les murs organisée par le Palais de Tokyo en parallèle à Manifesta 11, Zürich, réalise pour l’occasion une installation inédite et immersive.

S’appuyant sur la nature première de la machine — un instrument insufflant un mouvement —, Dorian Gaudin nous rappelle la manière dont le fétichisme des objets et de la technique régit notre rapport au monde. Placée sous le sceau de la magie et de la cinématique, son exposition met en scène un théâtre d’objets qui s’animent selon une partition et une mécanique précises.

Commissaire : Julien Fronsacq

Un livre monographique édité par le Palais de Tokyo accompagne cette exposition.

Exposition

Du 03/02/2017 au 08/05/2017

À découvrir de midi à minuit, tous les jours sauf le mardi.

Dorian Gaudin

Dorian Gaudin (né en 1986 à Paris, vit à New York) a étudié successivement à l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs à Paris, puis à l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris, et enfin au Fresnoy, Studio national des arts contemporains, à Tourcoing. Depuis 2012, on a pu découvrir ses œuvres au sein de plusieurs expositions collectives, notamment à la galerie Clearing (New York et Bruxelles, 2012 et 2013) et à la galerie Balice Hertling (2013). Son travail a fait l’objet de premières expositions personnelles en galerie (galerie Nathalie Karg, New York, 2016 ; galerie Pact, Paris, 2016). Il est représenté par la galerie Nathalie Karg (New York).

Cette exposition est réalisée avec l’aimable soutien de Dittrich & Schlechtriem Galerie (Berlin), Nathalie Karg Gallery (New York), Galerie Pact (Paris); avec le soutien de la Cité internationale des arts, Paris; et le soutien en ingénierie de Les ailes du chapeau.