Vous êtes ici

« Clameurs » ─ Parole, musique, poésie Dans le cadre de l'exposition « Ubuntu, un rêve lucide »

Dans le cadre de l’exposition « Ubuntu, un rêve lucide », The Library of Things We Forgot to Remember (La Bibliothèque des choses dont nous avons oublié de nous souvenir) vous accueille au cœur de l’exposition pour une série de sessions qui croisent la parole, la poésie, la performance et la musique et mettent l’accent sur des pratiques et des imaginaires en résistance. Présenté pour la première fois en France, ce projet de l’artiste Kudzanai Chiurai constitue la bande-son des luttes pour les droits civiques et des mouvements de libération dans le sud global.

 

« Clameurs », la session inaugurale, emprunte son titre à l'un des plus célèbres albums du trompettiste, chercheur en mathématiques et en philosophie Jacques Coursil et prend comme point de départ une citation de Kwame Nkruma (théoricien politique panafricaniste et premier chef d'État du Ghana indépendant) :

« les zones libérées doivent être décolonisées ».

 

La Library of Things We Forgot to Remember reflète cette résistance Noire transnationale à travers l'activation d'archives de discours et de musique. Elle se positionne comme une « zone libérée » qui parle de cette histoire et de ce processus d'émancipation. Les « zone libérées » ou « zones libres » ont été le centre de la résistance, de la pensée et de la pratique décoloniales, depuis les révoltes des peuples asservis et le mouvement des droits civiques jusqu'à la lutte pour la libération dans des pays comme l'Algérie, le Zimbabwe, le Mozambique, la Guinée-Bissau et l'Angola.

 

Au cœur de l’exposition, les artistes explorent et interrogent les notions de « zones libérées » ou « libres » dans leurs pratiques artistiques. Ce moment de parole est accompagné d’un intermède musical tiré de la collection de la bibliothèque.

En seconde partie, Julien Creuzet (artiste) avec Estelle Coppolani (poétesse, auteure, doctorante en histoire) proposent un événement sonore inédit : La musique peut même, comme une rivière souterraine silencieuse, être absente (cachée, effacée).

Marie-Ann Yemsi, commissaire de l’exposition Ubuntu, un rêve lucide,

Avec les artistes de l’exposition : Kudzanai Chiurai,   Khanya Mashabela,  Joël Andrianomearisoa, Bili Bidjocka, Nolan Oswald Dennis, Frances Goodman, Lungiswa Gqunta, Kudzanai-Violet Hwami, Richard Kennedy, Kenzhero, Grada Kilomba, Ibrahim Mahama, Sabelo Mlangeni, et Daniel Otero Torres.

Et la participation de Julien Creuzet, artiste, avec Estelle Coppolani - poétesse, auteure, doctorante en histoire - pour un événement sonore inédit.

Performance

Le 27/11/2021 de 17h à 19h