Vous êtes ici

Charbel-joseph H. Boutros & Marie-Agnès Gillot Sueur d'étoile

Pour Sueur d’étoile, Marie-Agnès Gillot, danseuse étoile de l’Opéra de Paris, a récolté sa sueur après qu’elle a dansé le Boléro de Ravel. Chargé des gestes parfaits et des joies et peurs de l’étoile, ainsi que du génie de Ravel, le liquide est conservé au cœur de l’obscurité d’une sphère de pierre noire scellée sur le toit, visible depuis le parvis du Palais de Tokyo.

Manipulant les zones sensibles de notre espace-temps, Charbel-joseph H. Boutros porte un regard empreint de poésie sur les interstices du quotidien et de l’environnement. À travers des gestes délicats, l’artiste formule des existences fragiles, parfois imperceptibles.

Commissaire : Katell Jaffrès

Cette œuvre est réalisée suite à la résidence de Charbel-joseph H. Boutros au sein du Pavillon Neuflize OBC, laboratoire de création du Palais de Tokyo, en 2014-2015. Le travail de Charbel-joseph H. Boutros a été exposé au Palais de Tokyo durant l'été 2014, dans le cadre des Modules de la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint-Laurent.

 

 

Œuvres in situ / Anémochories Œuvres in situ / Anémochories

À partir du 23/06/2016

À découvrir de midi à minuit, tous les jours sauf le mardi.

« Cette œuvre est dans la continuité de la recherche que je mène, qui consiste à charger une abstraction avec différentes couches d'histoire-s, oscillant entre intime, géographique et universel... »

Charbel-joseph H. Boutros

 

« Après cet instant éphémère, perdu pour toujours, la seule chose en vie, reste ma suée, en perpétuelle évolution. »

Marie-Agnès Gillot

L’œuvre de Charbel-joseph H. Boutros et Marie-Agnès Gillot bénéficie du soutien de France-Lanord & Bichaton