Vous êtes ici

Magazine PALAIS #25

Le magazine PALAIS dédie ce numéro 25 à l’exposition « Le Rêve des formes », présentée au Palais de Tokyo du 14 juin au 10 septembre 2017.

L’exposition « Le Rêve des formes » est conçue comme un paysage imaginaire, un jardin monstrueux où se cultivent des formes périssables, des surfaces en germination, des organismes protubérants. L’exposition s’engage avec une quarantaine d’artistes et de scientifiques sur ces deux pistes : d’une part, la redécouverte du vivant dans toute sa diversité, à travers l’exploration de formes dynamiques, mimétiques ou natura­listes ; d’autre part, l’exploration de formes mutantes ou algo­rithmiques, inspirées par les mathématiques, l’informatique et l’intelligence artificielle. L’exposition « Le Rêve des formes » entend questionner les points de rencontre entre la recherche en art et la recherche scientifique : comment artistes et scientifiques parviennent-ils aujourd’hui à des solutions plastiques inédites, qui contribuent à réinventer la géométrie de la pensée, en dehors des territoires familiers ?

Au sommaire de ce numéro :

Alain Fleischer et Claire Moulène, commissaires de l’exposition, introduisent aux problématiques de l’exposition « Le Rêve des formes ». Olivier Perriquet présente les travaux du groupe de recherche ayant réuni, au Fresnoy, artistes et scientifiques issus de différents champs autour de la question de « l’incertitude des formes », qui ont précédé et nourri l’exposition « Le Rêve des formes ».

* Des contributions spéciales d’artistes et scientifiques participant à l’exposition

L’artiste Anicka Yi s’entretient avec trois chercheurs en biologie avec lesquels elle a récemment travaillé pour concevoir de nouvelles œuvres. Le compositeur Arnaud Petit explore la façon dont la musique fait dialoguer parole, écriture et mathématiques. L’artiste Hicham Berrada et la chercheuse Annick Lesne s’intéressent aux formes mouvantes auto-organisées. Le metteur en scène Jean-François Peyret et le neurobiologiste Alain Prochiantz partagent leur fascination pour les primates dans une facétieuse encyclopédie. L’artiste SMITH et le cosmologiste Jean-Philippe Uzan imaginent l’histoire d’une humanité nouvelle en quête d’un lien organique avec les étoiles. Bertrand Dezoteux invente, dans un film d’animation, un monde interconnecté inspiré par les recherches de la biologiste Lynn Margulis sur l’apparition et le développement de la vie sur terre.

* Dans un cahier spécial

Marielle Macé, chercheuse en littérature, s’entretient avec Claire Moulène au sujet des « formes de vie ». Dans une « fabulation spéculative », Donna Haraway, biologiste, philosophe et historienne des sciences, imagine un devenir symbiotique entre les différentes espèces terrestres. Jens Hauser, commissaire d’exposition et chercheur en médiologie, analyse la façon dont les artistes qui s’emparent des biotechnologies ont bouleversé les relations entre l’art et le vivant. Le philosophe Fréderic Neyrat interroge notre humanisme dans un essai au sujet des transhumains, posthumains, androïdes et cyborgs.

À propos

Bilingue (français / anglais)
216 pages en couleur ;
Format : 22,5 x 28,5 cm (broché)
ISSN : 1951-672X
ISBN : 978-2-84711-074-6
15 € (France)
16 € (BE, IT, NL, Port. Cont, SP)
17 € (AU, DE)
£ 13.90 (UK)
20 CHF (CH)

 

En vente en ligne ci-dessous, en librairies, et à la librairie du Palais de Tokyo.