Vous êtes ici

Magazine PALAIS #19

PALAIS offre un regard enrichi sur les expositions et la programmation du Palais de Tokyo. Il donne une large place à la parole des artistes et invente des formats d'intervention, pour devenir un outil de saisie du présent.

En écho à « L’État du ciel », la nouvelle saison d’expositions du Palais de Tokyo, de février à septembre 2014, ce numéro du magazine PALAIS rassemble les contributions de nombreux artistes, écrivains, critiques et chercheurs.
Au sommaire de ce numéro 19 :
Des écrits d’artistes avec un essai de Hiroshi Sugimoto, maître japonais de la photographie et grand collectionneur, qui confronte  et conjugue la pensée et la culture classique japonaises avec les idées et l’art de l’Occident. Une sélection d’écrits de Thomas Hirschhorn, publiés dans leur langue d’origine, qui témoignent de la nécessité de l’artiste de définir ses propres termes et d’affirmer sa position. Un texte inédit de l'artiste britannique Ed Atkins, en relation avec une de ses nouvelles œuvres.
Deux dossiers : « Nouvelles histoires de fantômes » : en textes et en images, Georges Didi-Huberman, philosophe et historien, et Arno Gisinger, artiste, explorent les enjeux historiques et théoriques de leur projet d’exposition commun et la question des montages d’images en tant que formes spécifiques d’un savoir sur le monde. « Petit dictionnaire illustré de la chute » : sur une proposition éditoriale de  Marie de Brugerolle et Gérard Wajcman, neuf auteurs  (artistes, écrivains, psychanalystes, cinéastes, etc.) sont mis à contribution pour décliner la figure de la chute.
Et aussi : Jeanne Truong, écrivaine, au sujet du travail artistique récent d’Angelika Markul. David Douard s’entretient avec Stef Aupers, sociologue de la culture, au sujet de son exposition au Palais de Tokyo et des ambivalences de la subjectivité contemporaine. Minoru Shimizu, critique d’art, analyse les liens possibles entre l’œuvre photographique de Hiroshi Sugimoto et les projets de l’artiste dans le domaine des arts performatifs traditionnels. Sébastien Faucon et Agnès Violeau se penchent sur la problématique de l’exposition des œuvres protocolaires, performatives et relationnelles. Un focus sur quatre artistes de la scène émergente : Alessandro Piangiamore, Vivien Roubaud, Thomas Teurlai et Tatiana Wolska.
Ainsi que des projets spéciaux et contributions visuelles : Michaela Eichwald ; Michael Riedel ; les résidents 2013-2014 du Pavillon Neuflize OBC, le laboratoire de création du Palais de Tokyo.

À propos

Bilingue (français & anglais)
232 pages en couleur ; 
Format : 285 x 225 mm
ISSN 1951-672X
ISBN 978-2-84711-055-5
15 € (FRANCE)
16 € (BE, IT, NL, Port. Cont, SP)
17 € (AU, DE)
£ 13.90 (UK)
20 CHF (CH)