Vous êtes ici

Jesper Just

Livre publié à l’occasion de l’exposition personnelle de Jesper Just au Palais de Tokyo, « Servitudes », 24.06 2015 – 13.09 2015

Dans son travail filmique, Jesper Just associe les images, d’une qualité exceptionnelle, au son et à la musique. L’énigme vient perturber la narration et la tension créée laisse émerger la poésie. L’artiste livre ainsi le spectateur à ses interrogations et ses émotions. La création conçue pour le Palais de Tokyo est composée d’une installation audiovisuelle et d’une intervention spatiale trans­formant l’espace et le parcours du visiteur. Le One World Trade Center, gratte-ciel iconique et controversé, est autant le décor des films qu’un personnage en soi. Il a fonction de membre fantôme et constitue aussi le témoignage d’une résilience. Les films suivent deux personnages : une jeune fille, qui n’apparaît pas comme un individu mais incarne les idéaux de jeunesse et de féminité véhi­culés aujourd’hui, et une enfant handicapée. Les personnages se reflètent, s’opposent et interagissent, pour explorer les concepts de capacitisme et d’autonomisation, questionnant ainsi les limites du corps et de l’individualité.

 Au sommaire de ce livre
- « Servitudes » : une conversation entre Jesper Just et Katell Jaffrès, commissaire de l’exposition de Jesper Just au Palais de Tokyo
- « Dans la doublure des rêves » : un essai de Fabien Danesi sur le travail filmique de Jesper Just
- Un ensemble de notices sur une sélection de films de l’artiste

Au sujet des auteurs
- Fabien Danesi est historien de l’art. Il est responsable du programme du Pavillon Neuflize OBC, le laboratoire de création du Palais de Tokyo.
- Katell Jaffrès est curatrice au Palais de Tokyo.

À propos

Bilingue (français / anglais)
Broché
96 pages en couleur
Format : 16 x 24 cm
ISBN 978-2-84711-059-3
19 € (FR)